Aumônerie Rapport 2009 Rapport 2008 Rapport 2007 Ministère de réconciliation Beni Photos Rapport 2007 Rapport 2006 Rapport 2005 Rapport 2004 Bunia Photos 2017 Photos Rapport 2008 Rapport 2007 Rapport 2005 Rapport 2004 Connexions Contact Direction Mot du Directeur Rapport des activités 2010 Mot du Directeur mars 2010 Synthèse du rapport annuel 2009 Introduction, Rapport des activités 2009 et Plan d’action 2010 - 2015 Documentation English Introduction to Nyankunde Hospital Friends of CME Trust October 2014 Newsletter Friends of CME Trust December 2015 Newsletter A Personal Overview Morning Rounds Massacre and Makeover An MK Returns Finance Manuel de Procedures Financieres et Comptables Rapport de l'Audit 2009 Rapport de l'Audit 2010 Histopathologie IEM Liste des Activités ou Elements pour le Plaidoyer Au Compte de l’Année Scolaire 2014-2015 et plus Rapport 2014 Rapport 2010 Rapport 2009 Rapport 2008 Introduction Photos Introduction 2010 Rapport du Médecin Directeur des activités en 2010 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2010 Compte rendu extraordinaire de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2008 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2007 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2006 ISTM Photos Règlement d'Etudiant Demande d'Admission Examens Résultats Planification Rapport de Construction de l'ISTM Nyankunde Echo de l’ISTM Octobre 2017 Echo de l’ISTM Septembre 2017 Echo de l’ISTM Août 2017 Echo de l’ISTM Juin 2017 Echo de l’ISTM Mai 2013 Effectif des Etudiants Année 2017-2018 Effectif des Etudiants Année 2016-2017 Rapport annuel des activités 2009-10 Rapport annuel des activités 2008-09 Rapport annuel des activités 2007-08 Rapport annuel des activités 2006-07 Rapport annuel des activités 2005-06 MUSACA Rapport des Activités en 2010 Rapport de la Directrice Rapport Financier Nyankunde Photos English Introduction Rapport Annuel 2008 de l’Hôpital Général de Référence de Nyankunde Rapport Annuel de Fonctionnement de la Zone de Santé Rurale de Nyankunde, Année 2008 Rapport des Activités 2007 Rapport des Activités 2006 Rapport des Activités 2005 Rapport des Activités 2004 Ophtalmologie Ophtalmologie Rapport 2010 Safari à Buta - Presentation (2MB) Safari à Mulita – Presentation (2MB) Pharmacie Projet Perfusions et Production Rapport 2008 Rapport 2007 Rapport 2006 Rapport 2005 Recherche Statuts Statuts du CME Réglement intérieur (RI) Réglement administratif du personnel Convention entre L`Eglise du Christ au Congo et le République Démocratique du Congo Plan National de Développement Sanitaire Plan d`Action 2010 - 2015 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2010 Compte rendu extraordinaire de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2008 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2007 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2006 Stop SIDA Université

Introduction au Centre Médical Evangélique de Nyankunde

Centre Médical Evangélique de Nyankunde, au service de Jésus Christ au cœur de l'Afrique

I. PRESENTATION DU CME NYANKUNDE

 

1.1 HISTORIQUE

Le CME Nyankunde a été créé en 1965 par 5 communautés évangéliques membres de l Eglise du Christ au Congo (ECC) et leurs missions d outre-mer. Deux autres communautés ont rejoint l association, portant à 7 le nombre des propriétaires. Le CME Nyankunde est reconnu par le gouvernement de la République par l ordonnance N°70-086 du 11 mars 1970. Il a son Siège Social à Nyankunde, Territoire d Irumu, District de l Ituri, Province Orientale en République Démocratique du Congo.

Avant 2002, le CME Nyankunde fonctionnait en un seul endroit (Nyankunde) où il exerçait la majorité de ses activités. En 2002, suite à la guerre qui a conduit à la destruction de ses infrastructures et au pillage de ses matériels à Nyankunde, le CME Nyankunde a vu son personnel dispersé dans trois sites, à savoir Bunia, Beni et Nyankunde. Le CME Nyankunde a donc vu la nécessité de développer ses activités dans ses trois sites.

En septembre 2002, les miliciens rebelles ont investi Nyankunde tuant la population, détruisant et pillant les matériels de l hôpital. Nyankunde est vidée de toute sa population. Le personnel de l hôpital et le reste de la population se déplacent vers le Nord (Bunia et Aru) et le Sud-ouest (Beni, Oïcha et Mambasa). Le personnel déplacé décide de commencer lesactivitésde l hôpital à Bunia et Beni ; les écoles (ISTM et IEM) ont continué à fonctionner à Oïcha puis à Beni. Le service d ophtalmologie s est déplacé à Aru, puis est revenu à Bunia. Cette nouvelle situation a poussé le CME Nyankunde à développer ses activités sur trois sites à savoir Bunia, Beni et Nyankunde.

1.2 VISION, MISSION ET VALEURS

Valeurs

Le CME Nyankunde défend des valeurs qui sont fondées sur l évangile de Jésus Christ, et mettant l homme au Centre de la Vie sur la terre :

- La fidélité

- L’unité

- La perfection

- Le souci d apprendre

1.3 OBJECTIFS ET DOMAINES D'INTERVENTION

Pour accomplir sa mission, le CME Nyankunde s est assigné 5 objectifs qui sont:

Evangéliser et édifier spirituellement son personnel, ses élèves, ses étudiants et ses clients
en offrant un modèle de l éthique chrétienne.

Etablir et exploiter des centres hospitaliers pour les soins médicaux spécialisés et de qualité.

Former et recycler le personnel médical et paramédical.

Soutenir les institutions sanitaires des communautés membres par des visites médicales.

Initier des projets de développement communautaire.

Vision

Un monde où Christ fait régner l amour, la paix et le soutien mutuel pour le bien être intégral de l homme .

Mission

La mission du CME Nyankunde est de propager l'Évangile de Jésus Christ au moyen des services de santé.

Le CME Nyankunde intervient donc dans quatre domaines de la vie de l home - Domaine spiritual - Domaine sanitaire – L’éducation - Le développement

 

Organisation:

L’Assemblée Générale:

est l’organe suprême de l’organisation qui se réunit chaque 2 ans.  Les communautés qui sont les propriétaires en sont membres

Le Conseil d’Administration

Est le deuxième organe du CME. Il est charge de l’application des résolutions prises par l Assemblée Générale, au respect de la mission et des objectifs de l organisation ; et renouvèle la vision et les objectifs et les soumettre à l Assemblée Générale pour l approbation. Le Conseil d Administration se réunit une fois l an, en novembre, sur convocation de son Président. Le Conseil d Administration est composé de trois

représentants légaux des communautés membres, du président de la commission financière, de quatre membres venant des Communautés membres chargés de l administration, santé, enseignement et développement ; d un directeur exécutif honoraire du CME Nyankunde ; du directeur exécutif et de son adjoint.

Le Comité Exécutif (COMEX)

C’est le troisième organe du CME Nyankunde. Il est chargé de l exécution des décisions prises par l Assemblée Générale et le Conseil d Administration. Il coordonne les activités du CME Nyankunde. Le Comité Exécutif se réunit en séance ordinaire tous les 4 mois sur convocation du Directeur Exécutif du CME Nyankunde ou en cas d empêchement par son adjoint. Le COMEX est composé du directeur exécutif, du directeur exécutif adjoint, du directeur des ressources humaines, du directeur financier, de l aumônier en chef, du coordinateur des projets et des directeurs des branches (hôpitaux, pharmacie, ISTM et IEM).

La Direction Exécutive (DIREX)

C’est le quatrième organe du CME Nyankunde. Il est chargé de la gestion quotidienne de l Association. La direction exécutive est composée du Directeur Exécutif et son adjoint, assistés par l aumônier en chef, du directeur des ressources humaines, du directeur financier et du coordonateur des projets. Elle se réunit deux fois par mois. Elle peut se réunir en séance extraordinaire en cas de besoin.

Le comité gestion (COGE)

C’est l organe de gestion de chaque département du CME Nyankunde. Il se réunit chaque mois pour évaluer l évolution du département. C’est l organe de gestion quotidienne des branches. Il soumet les propositions au COMEX.

1.4.3 Départements

CME Nyankunde possède six départements.

Les trois hôpitaux: L’hôpital Général des références de Nyankunde, la clinique de Bunia et la clinique de Beni.

Selon les recommandations du Ministère de la Santé, la Stratégie de Renforcement du Système de Santé (SRSS), les activités de l Hôpital Général des Références soient séparées des celles du

Centre de Santé(CS). C’est pour cela que nos activités à Nyankunde sont divisées en deux. Le Centre de Santé de Nyankunde prend en charge lesmalades de l aire de santé de Nyankunde,

tandis que l Hôpital prend en charge les malades qui sont référés des 11 centres de santés de la Zone de Santé de Nyankunde (le CS Nyankunde y compris). LeMinistère de la Santé de la RDCa

confié la gestion de la zone de santé de Nyankunde au Centre Médical évangélique de Nyankunde qui comprend plus de 10000 habitants. Avant la guerre de 2002, cette Zone de Santé

comportait 29 formations sanitaires. Actuellement, à la suite d un redécoupage que l’État a initié, ce nombre est descendu à 12 structures, mais 11 seulement sont fonctionnelles

actuellement. Les activités offertes par nos hôpitaux et Centre de Santé sont :

- Les activités préventives et promotionnelles: consultations prénatales, consultations préscolaires, la vaccination, la réhabilitation nutritionnelle et le planning familial.

- Les activités curatives: consultations, hospitalisation, interventions chirurgicales, accouchements et autres.

La Pharmacie Centrale

La pharmacie du CME Nyankunde a commencé d abord comme pharmacie de l hôpital. Elle s est vite développée jusqu à devenir la pharmacie de distribution pour les structures sanitairesde la région Nord-Est de la République. Ce développement a valu la création de la section des Assistants en Pharmacie à l IEM Nyankunde. Les activités se sont ensuite étendues à la production des médicaments et perfusions.

Avant la destruction de Nyankunde en 2002, un grand projet d extension de la pharmacie était né malheureusement sans arriver à son terme. Jusqu à ce jour, les activités de la pharmacie ne se limitent qu à une petite production des perfusions et certains médicaments à Beni.

Pendant des longues années, la pharmacie a joué le rôle de poumon pour le CME Nyankunde car elle générait des recettes qui couvaient la plupart des besoins du Centre. Avec la diminution de sesactivités, c est toute l institution qui souffre. La pharmacie centrale utilise 9 personnes dont 1 directeur (pharmacien), un administrateur, troisassistants en pharmacie (préparateurs), un chargé du dépôt, deux aideset une sentinelle. Il

y a une seule femme parmi le personnel de la Pharmacie Centrale.

L’Institut Supérieur des Techniques Médicales(ISTM)

LISTM Nyankunde existe depuis 1994 pour satisfaire au besoin de cadres des institutions sanitaires du Nord Est de la RDC.

Il forme le personnel de santé du niveau supérieur dans 3 sections :

- Les sciences infirmières avec 4 orientations: Hospitalière, Accoucheuse, Enseignement et Administration en Soins Infirmiers(EASI) et Anesthésie Réanimation

- La Santé Communautaire

- Laboratoire Médical.

Depuis sa création, l ISTM a déjà livré 523 diplômes dont 58 en EASI, 62 en Santé Communautaire, 6 en Laboratoire Médical, 4 en Anesthésie-Réanimation, 94 en Accoucheuse

et 299 en Hospitalière. Pour l année académique 2009-2010, 545 sont inscrits (181 filles et 364 garçons).

L’Institut d Enseignement Médical (IEM).

Créé en 1966, l Institut d Enseignement Médical de Nyankunde est l une des plus anciennes écoles des techniques médicales du pays. Il forme le personnel de santé de niveau A2 (cycle secondaire) dans 4 sections différentes, à savoir :

- La section des infirmiers diplômés (ID)

- La section des Assistants en pharmacie (AP)

- La section des Techniciens en Soins Bucco-dentaires (TSBD)

- La section des Techniciens en Laboratoire Médical (TLM).

LIEM organise un internat pour ses élèves. Dans un premier temps, l internat était obligatoire, mais avec les difficultés et les considerations actuelles du pays, l internat est facultatif.

Depuis sa création, l IEM Nyankunde a déjà livré sur lemarché de travail en RDCet autres pays de l Afrique (Rwanda, Burundi, RCA, Tchad ) 663 personnels de santé dans différents domaines : 528 diplômés en soins infirmiers, 27 techniciens en soins bucco-dentaires, 38 techniciens en laboratoire médical et 70 assistants en pharmacie.

Lécole fonctionne avec 7 personnel en temps plein dont une seule femme (Directeur, Proviseur, un préfet qui est aussi chargé de l internat, le chargé de la bibliothèque, deux cuisiniers et une sentinelle). Elle bénéficie du concours de 21 enseignants parmi le personnel du CME Nyankunde, et 7 autres venant des autres écoles.

1.4.4 Membres

Le CME Nyankunde comprend 4 catégories des membres.

Les membres co-fondateurs : ce sont des Communautés membres de l Eglise du Christ au Congo (ECC) ci- après :

- La Communauté Évangélique au Centre de l Afrique, en sigle CECA 20

- La Communauté Évangélique du Christ au C ur de l Afrique, en sigle CECCA/16

- La Communauté des Églises Baptistes du Congo Est, en sigle CEBCE55

- La Communauté Emmanuel, en sigle CE39

- La Communauté Nation du Christ en Afrique, en sigle CNCA 21

Membres adhérent : ce sont des communautés membres de l ECC qui ont été admises après la création. Il s agit de :

- The Assemblies Of God, en sigle AOG 12, B.P. 526, Kisangani;

- La Communauté Baptiste du Congo Nord, en sigle CBCN 14, B.P. 82, Buta.

Membres effectifs : ce sont des personnes physiques déléguées par les Communautés

Membres pour prendre part aux assises des l Assemblée Générale du CME Nyankunde.

Membres associés : ce sont des personnes morales ou physiques soucieuses d apporter un appui moral, technique, matérielle et logistique pour le bien être de l association.


G:\DCIM\100CANON\IMG_6766.JPG

2010Resources humaines

Au cours de l’année 2010, le CME Nyankunde a  employé 268 personnels en temps plein. Le tableau ci-après montre la répartition du personnel par département du CME Nyankunde au niveau de trois sites.

Département

Personnel féminin

Personnel Masculin

Total

%

Direction Exécutive

0

6

6

2,24

Clinique de Beni

32

48

80

29,85

Pharmacie Centrale

3

5

8

2,99

BCZS, HGR et CS Nyankunde

25

49

74

27,61

IEM Nyankunde

3

8

11

4,1

Clinique de Bunia

24

47

71

26,49

ISTM

5

13

18

6,72

TOTAL

92

176

268

100

 

Ce tableau montre que le personnel féminin est représenté à 35% au CME Nyankunde. Il n’y a aucune femme au niveau de la Direction Exécutive. Aussi il n’existe aucune femme aux postes de direction des branches (Directeurs ou administratrice). Les hôpitaux utilisent le plus du  personnel du CME Nyankunde, la clinique de Beni en tête.

A part ce personnel, le CME Nyankunde a reçu des visiteurs et volontaires pour appuyer ses différentes activités. L’ISTM a employé 58 personnes externes, et l’IEM 29. Dans nos  hôpitaux, nous avons reçu appuie de Dr Joy Robinson, chirurgienne pour 6 mois de travail à Nyankunde ; le couple Campbell à la clinique de Bunia, Dr. Ruth Dix à Nyankunde ainsi que Dr. Warren Cooper à Nyankunde.

1.1.           Ressources matérielles

A part les matériels qui se trouvent dans chaque site de département, le CME Nyankunde a des concessions dans les trois endroits et des bâtiments. La valorisation de ces biens est encours et demande une main experte.

1.2.           Ressources financières 

Les ressources financières du CME Nyankunde sont venues des activités diverses du centre (ventes des services), des dons et subventions de l’Etat, des organisations partenaires et des particuliers. Les détails de notre rapport financier se trouvent dans le document en annexe et dans le rapport de l’audit externe.

 

1.3.           Médicaments

Les médicaments ont été obtenus cette année de plusieurs sources :

-         dons des partenaires amis,

-         subventions du gouvernement à travers le 9e Fond Européen pour le Développement (Nyankunde)

-         des achats sur le marché local à Bunia et Beni

-         la pharmacie Centrale du CME Nyankunde,

-         la CADIMEBU,

-         ASRAMES Goma et des dépôts étrangers (JMS Kampala et MEDS Nairobi).

Pour le moment, la pharmacie Centrale ne joue pas pleinement son rôle d’approvisionner les hôpitaux en médicaments par manque des moyens. Parfois les hôpitaux font directement leurs commandes sans passer parla pharmacie Centrale.


Sur la carte de l’Afrique, à mi-chemin entre le nord et le sud, l'est et l’ouest vous trouverez Nyankunde.  Le paysage de la savane est limité à I'horizon par les Monts Bleus, et à 70 km vers l’ouest par l’immense forêt de l’Ituri.  La population de la région s'adonne aux cultures vivrières (manioc, haricot, mais), et à 1'é1evage du gros bétail.  L’ancien marché du café s'est effondré.  Certains jeunes cherchent de l’or dans les rivières.  L’économie de la région stagne en raison des difficultés politiques locales et nationaux.

 Le CME fut crée en 1966, de 1'effort de cinq communautés évangéliques et de leurs partenaires en mission: AIM, UFM (maintenant Cross World), WEC, CBMI et CMML.  La Communauté des Assemblées de Dieu est devenue le sixième partenaire en 1990 et la communauté Baptiste du Congo-Nord le septième en 1993.  Donc les 7 communautés de l’Eglise du Christ au Congo qui dirigent le CME sont ; Communauté Emmanuel (CE 39), Communauté Evangélique au Centre de l’Afrique (CECA 20), Communauté Baptiste du Congo Nord (CBNC 14), Communauté des « Assemblies of God » (AOG 12), Communauté Nation du Christ en Afrique (CNCA 21), Communauté des Eglises Baptistes du Congo Est (CEBCE 55), Communauté Evangélique de Christ au Cœur de l’Afrique (CECCA 16)

Le 5 septembre 2002 au matin les et milices fondent sur Nyankunde. En quelques heures la ville de 5000 habitants est passée au peigne fin. L`hôpital est perquisitionné vandalisé des malades sont massacrés sur leur lit. Le personnel se réfugient chez eux. Après de longues négociations 21 Congolaises et expatries parviennent à quitter la ville deux avions de la MAF.
Dix jours plus tard quelque 900 survivants menés par le personnel hospitalier resté à Nyankunde parviennent à quitter en colonne la ville martyre. Leurs témoignages sont effrayants: nettoyage ethnique exécutions sommaires malades égorgés cadavres brûlés pillage vandalisme. «Les actes de barbarie observés pendant les huit jours de calvaire à Nyankunde sont inédits dans l`histoire. Il est impossible de réaliser que pour un affrontement de quelques minutes on dénombre plus de 1000 morts» écrivait fin septembre le comité exécutif du CME.

Le 4 mars 2003 Le CME a fait ouvert une clinique a Beni.  L’IEM de Nyankunde s’est déménagé d’Oicha a Beni en septembre 2003 et Beni a Nyankunde en juillet 08. Le 4 avril 2004 un centre de santé a rouvert à Nyankunde.  Le 7 octobre 2004 l’extension de l’ISTM était de retour a Bunia.

En mars 2006 l’Assemblee Generale du CME a pris la decision de construir un hopital de 100 lits a Bunia et 120 lits a Beni.  On a posse la piere angulaire d’une salle d’operation à Bunia le 1 mars 2007 sur le terrain de CME à Bunia/Yambi.  Dieu voulant on commence une construction a Sosé/Beni en 2007.  L’ISTM déménage entièrement à Bunia en août 2007.  L’IEM se consolide à Nyankunde en 2008.  Il y a une proposition que Mission Aviation Fellowship sera de retour d’Entebbe (Ouganda) à Nyankunde en 2007.

Qu’il nous soit permis d’adresser notre gratitude au Seigneur notre Dieu pour la protection qu’il a assuré au Centre Médical Evangélique de Nyankunde, C.M.E. en sigle, durant les années de déplacement.

 

            Malgré les difficultés du moment, nous avons réussi à poursuivre les objectifs du C.M.E.  de Nyankunde. Nous avons :

v      édifié spirituellement nos malades, nos agents, nos élèves et étudiants ainsi que les stagiaires qui venaient dans notre institution ;

v      formé les professionnels de santé à l’Institut d’Enseignement Médical de Nyankunde et à l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Nyankunde;

v      produit et distribué les médicaments,

v      offert des soins de qualité à la population qui vit une pauvreté criante ;

v      initié des projets de développement communautaire.

 

                                  ÉGLISE DU CHRIST AU CONGO

                      CENTRE MEDICAL ÉVANGELIQUE                       

             Nyankunde, B.P. 55 Bunia République Démocratique du Congo

                                   P.O. Box 739 Entebbe UGANDA

                                                                  Directeur Exécutif

Tel : (243) 0994024569             E‑Mail: CMEdirection@yahoo.fr        Web :  www.nyankunde.org


Nos activités:

 

Le CME est une institution Chrétien sous l’Eglise du Christ au Congo

 

  1. EVANGELISATION

 

Chacun de nos sites a un service d’aumônerie qui anime sa vie spirituelle. A Beni nous avons 2 aumôniers.

 

            Par le biais des intercesseurs du C.M.E. et « La Ruche » et de la Jeunesse en Mission, les séminaires de réconciliation continue à tenir ses assises surtout en Ituri. Prions pour cela.

 

  1. SOINS

 

Ce que nous appelions Centre Hospitalier à Nyankunde fonctionne maintenant de la manière complexe et en 3 endroits :

v      La clinique de Bunia a 50 lits et utilise 4 médecins, qui s’occupent des soins à la population de Bunia ;

v      La clinique de Beni a 75 lits et utilise 6 médecins;

v      L’Hôpital de Référence de Nyankunde utilise 80 lits pour une population de Nyankunde de 7000 personnes (janvier 2007) et 57,000 dans le zone de santé de Nyankunde.


La Zone de Santé Rurale de Nyankunde compte 12 structures sanitaires.

 

  1. FORMATION

 

v      L’Institut d’Enseignement Médical de Nyankunde, (I.E.M.) en sigle, nous sort toujours le personnel dont nous avons besoin pour faire marcher nos cliniques.  L’Institut est divise en secions de 1. infirmiers, 2. assistants en Pharmacie, 3 technicien en soins bucco-dentaires et 4 techniciens de laboratoire médical .  On vise l’ouverture d’une section de kinésithérapie.

 

v      L’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Nyankunde, I.S.T.M., (au niveau universitaire) est en 2 sections de Soins Infirmiers et Santé Communautaire.  La section Soins Infirmiers est divise en orientations Hospitalière, Accoucheuse et Enseignement et Administration en Soins Infirmières (EASI).  Faut des possibilités de logement et l’accessibilité des professeurs l’Institut se trouve a Bunia au lieu de Nyankunde.

 

v      Les nouveaux médecins sont obliges de travailler pour 6 mois après leur graduation dans un centre agrée.  Donc Nos centres ont entre 6 et 8 médecins « en training ».

 

v       Il y a 15 agents (2007) qui sont en formation, qui continuent dans les domaines variés : médical (Chirurgie orthopédique), infirmier spécialisé (Pédiatrie), Laboratoire, Santé communautaire, Environnement, Administration et Enseignement et comptabilité, etc.

Malheureusement, nous constatons que certains de ceux qui terminent ne sont pas prêts à revenir malgré l’offre d’emploi que nous leur assurons. En outre, nous sommes encouragés par nos partenaires à initier des projets de formation dans de grandes études, de maîtrise et de doctorat, ce qui pourrait davantage renforcer notre capacité d’agir.

 

v       Nos cliniques ont servi de terrain de stage pour plusieurs institutions de formation médicales.


L’ECC a introduit de nouveau le projet pour le financement du programme des médecins Résidents (PMR). IL faudra que nos communautés membres prévoient des candidats dans les mêmes conditions que les années antérieures. C’est une bonne occasion pour que le C.M.E. continue à s’impliquer dans la formation de la jeunesse.

 

  1. PRODUCTION ET DISTRIBUTION DES MEDICAMENTS

 

La pharmacie est une service important pour soutenir la majorité de nos activités. A Beni, elle produit une petite gamme de médicaments génériques.

    

      A Bunia, notre coopération avec Medair continue dans le cadre de la distribution des médicaments et matériels de soins aux structures sanitaires sinistrées des Zones de Santé de l’Ituri Nord mais ceci sera remplace par un Centre de Distribution Regional des medicaments sous la direction de Mme Jackie Mwela.

 

 

  1. ADMINISTRATION DU C.M.E.

 

Chaque catastrophe est suivie par une période de développement durable et adaptée. La destruction du C.M.E. est un exemple et nous devons profiter de cette occasion pour son futur développement. C’est ainsi que nous encourageons l’orientation actuelle avec les différentes localisations et surtout ne pas oublier la création d’unités cliniques spécialisées au sein des communautés.

Quant aux futures autorités du C.M.E., il faut y penser dès maintenant pour essayer de précéder les événements. Ce problème doit être soumis aux assises actuelles pour que nous puissions nous donner suffisamment de temps de prière et de réflexion. L’avenir du C.M.E. y est fortement dépendant, car la reconstruction se fera avec ces nouvelles autorités.

 


  1. REMERCIEMENTS

 

Nous tenons à remercier de tout cœur, les communautés membres du C.M.E.

pour le soutien dans la prière afin que le Seigneur appuie son travail. Son soutien a été matérialisé cette fois par l’obtention d’un conteneur avec du matériel de soins, un groupe électrogène et quelques équipements venus de Samaritan’s Purse, le soutien au programme de formation par SEL France, ICCO Hollande et ESP Allemagne, le soutien au projet Stop Sida et au PPSSP par Tear Fund Grande Bretagne, le soutien aux médecins de Beni par Tear Fund Hollande, Medair Congo pour la distribution des médicaments, ICCO et Memisa Belgique pour la réhabilitation du C.M.E. et tant d’autres partenaires qui ont intervenu dans les domaines variés. Que le Seigneur seul les comble de tous ce dont ils ont besoin.

 

            Nous avons beaucoup loué l’ ;esprit de sacrifice que notre ancien comptable, Monsieur Chris Almond a manifesté envers le C.M.E.. Il a dédié des jours de son travail pour le futur du C.M.E. ; ce qui a débouché à la création d’une « Charity » qui s’occupe de la collection des fonds pour nos différentes activités.

 

  1. CONCLUSION

 

Comme nous pouvons le voir, Dieu continue à soutenir son œuvre à travers les activités qui sont réalisées dans les 5 sites du C.M.E. Nous prions pour qu’il continue ce soutien et qu’une paix durable revienne  dans le pays pour nous permettre de participer activement à la reconstruction.