Aumônerie Rapport 2009 Rapport 2008 Rapport 2007 Ministère de réconciliation Beni Photos Rapport 2007 Rapport 2006 Rapport 2005 Rapport 2004 Bunia Photos 2017 Photos Rapport 2008 Rapport 2007 Rapport 2005 Rapport 2004 Connexions Contact Direction Mot du Directeur Rapport des activités 2010 Mot du Directeur mars 2010 Synthèse du rapport annuel 2009 Introduction, Rapport des activités 2009 et Plan d’action 2010 - 2015 Documentation English Introduction to Nyankunde Hospital Friends of CME Trust October 2014 Newsletter Friends of CME Trust December 2015 Newsletter A Personal Overview Morning Rounds Massacre and Makeover An MK Returns Finance Manuel de Procedures Financieres et Comptables Rapport de l'Audit 2009 Rapport de l'Audit 2010 Histopathologie IEM Liste des Activités ou Elements pour le Plaidoyer Au Compte de l’Année Scolaire 2014-2015 et plus Rapport 2014 Rapport 2010 Rapport 2009 Rapport 2008 Introduction Photos Introduction 2010 Rapport du Médecin Directeur des activités en 2010 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2010 Compte rendu extraordinaire de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2008 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2007 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2006 ISTM Photos Règlement d'Etudiant Demande d'Admission Examens Résultats Planification Rapport de Construction de l'ISTM Nyankunde Echo de l’ISTM Octobre 2017 Echo de l’ISTM Septembre 2017 Echo de l’ISTM Août 2017 Echo de l’ISTM Juin 2017 Echo de l’ISTM Mai 2013 Effectif des Etudiants Année 2017-2018 Effectif des Etudiants Année 2016-2017 Rapport annuel des activités 2009-10 Rapport annuel des activités 2008-09 Rapport annuel des activités 2007-08 Rapport annuel des activités 2006-07 Rapport annuel des activités 2005-06 MUSACA Rapport des Activités en 2010 Rapport de la Directrice Rapport Financier Nyankunde Photos English Introduction Rapport Annuel 2008 de l’Hôpital Général de Référence de Nyankunde Rapport Annuel de Fonctionnement de la Zone de Santé Rurale de Nyankunde, Année 2008 Rapport des Activités 2007 Rapport des Activités 2006 Rapport des Activités 2005 Rapport des Activités 2004 Ophtalmologie Ophtalmologie Rapport 2010 Safari à Buta - Presentation (2MB) Safari à Mulita – Presentation (2MB) Pharmacie Projet Perfusions et Production Rapport 2008 Rapport 2007 Rapport 2006 Rapport 2005 Recherche Statuts Statuts du CME Réglement intérieur (RI) Réglement administratif du personnel Convention entre L`Eglise du Christ au Congo et le République Démocratique du Congo Plan National de Développement Sanitaire Plan d`Action 2010 - 2015 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2010 Compte rendu extraordinaire de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2009 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2008 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2007 Compte rendu de l’Assemblée Générale 2006 Stop SIDA Université

Stop SIDA

Lutte contre le VIH SIDA STOP SIDA

Le projet stop sida a commencé son travail depuis Nyankunde en 1990 pour la sensibilisation de la population sur la pandémie du sida. Après la guerre en 2002, ce projet s est installé en 5 sites différents : Nyankunde, Bunia, Oïcha, Eringeti et Beni pour faire le même travail. Le principal partenaire qui soutient ce projet est Tearfund UK, mais pendant une année, Tear Hollande l a assisté dans la prise en charge médicale et Difaem a fourni des intrants de dépistage depuis deux ans et assurer la formation des agents en PTME et CDV.

Le Projet STOP SIDA utilise 12 personnes dont trois en temps partiel et 9 en temps plein.

 

Activités réalisées

Education de masse

Pour éduquer la population en matière de VIH, nous avons adopté 4 stratégies: les causeries des groupes, les concerts & théâtres, les projections de films et les émissions radiodiffusées.- Causeriesdesgroupes: Le projet a réalisé 459 séances de causeries de groupe et 29647personnes ont pris part, 5112 hommes, 22365 femmes, 1075 garçons et 1095 filles. Les cibles pour les causeries des groupes sont les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les écoliers/élèves, enseignants, chrétiens, pygmées, leaders communautaires et religieux, commerçants, politiciens et militaires.

- Emissions radiodiffusées: Sur 194 émissions prévues, 189 ont été réalisées, soit 97,42%. Les auditeurs ont réagi par 46 lettres, 2028 messages téléphoniques et 768 appels téléphoniques. Quatre radios communautaires ont été utilisé pour réaliser cette activité, 1 à Beni, 1 à Oïcha et 2 à Bunia (Radio Canal Révélation, Radio Tangazeni Kristo/CECA-20).

- Projections des films éducatifs: De 25 projections planifiées, toutes ont été réalisées, soit 100% et 9025 personnes ont été sensibilisées par cette stratégie ; dont 1577 hommes adultes, 1921 femmes adultes, 2664 garçons et 2863 filles. Les bénéficiaires étaient constitués des écoliers/élèves, enseignants, professeurs et chrétiens.

- Concerts musicaux et Théâtres : Toutes les 4 séances prévues ont été exécutées, soit 100% de réalisation. 3865 personnes ont été sensibilisées et éduquées par cette méthode, dont 1058 hommes, 1726 femmes, 470 garçons et 561 filles.

 

Prise en charge et prévention

Pour assurer la prise en charge et la prévention, 8 différentes activités ont été réalisées : visites à domicile, encadrement spirituel, prévention de la transmission parents-enfants, prévention des infections opportunistes, conseil et dépistage volontaires, distribution des vivres et non vivres, appui scolaire aux enfants orphelins et vulnérables, traitement aux antirétroviraux.

- Visites à domicile : Nous avons réalisé 252 séances de visites à domicile et soins à domicile pour 70 personnes vivant avec le VIH/SIDA, soit 21 hommes, 42 femmes, 4 enfants garçons et 3 filles. De cet effectif, 20 ont été suivies à Bunia, 2 àNyankunde, 24 à Eringeti, 12 à Oïcha et 12 à Beni.

- Encadrement spirituel : 212 sur 288 séances de prière et méditation et partage ont été conduites au cours de l année. Ce qui représente 73,6%de réalisation. 818 personnes vivant avec le VIH/SIDAont participé à ces séances d édification spirituelle et de partage d expériences. Ces réunions ont permis également d éduquer les personnes vivant avec le VIH/SIDA sur leur alimentation (nutrition), l hygiène et les soins de santé. Parmi ces pvvs, il y avait 163 hommes, 590 femmes, 36 garçons et 29 filles.

- Prévention de transmission de mère enfant (parents enfants) : 19654 femmes enceintes ont été suivies aux consultations prénatales, parmi lesquelles 7430 ont été conseillées, soit 38%. De cet effectif, 5765 ont été testées pour le VIH, ce qui représente 77,6%. Pour les partenaires masculins, 71 ont été conseillés et 68 ont accepté de se faire tester. Ce qui représente 95,77%de taux d acceptabilité. Ce taux est faible par rapport aux femmes enceintes testées (1,15%) soit 68/5763.

- Prévention des infections opportunistes: 243 personnes vivant avec le VIH/SIDA ont reçu la cotrimoxazole pour prévenir les infections opportunistes, dont 67 hommes, 146 femmes, 15 enfants garçons et 15 enfants filles. Ils ont consommé 69114 comprimés de cotrimoxazole (69 boites), 68 flacons de sirops cotrimoxazole pour enfants et 7251 comprimés (7,5 boites) de vitamines. Cette chimioprophylaxie a diminué les épisodes des maladies opportunistes.

- Centre de Conseils et Dépistage Volontaire (CDV) : 5589 clients volontaires ont été conseillés et testés pour leVIH parmi lesquelles il y avait 2797 individus de sexe masculin (50,04%) et 2791 du sexe féminin (49,96%). De cet effectif, il y a eu 4219 nouveaux cas dont 346 avaient une sérologie positive au VIH, soit 8,2%; chez les femmes la séroprévalence est de 10,65%(222/2085) et chez les hommes 5,81%(124/2134). En général, la séroprévalence est de 7,62%(426/5589), les résultats indéterminés de 5,05% (282/5589) et les résultats négatifs de 87,33% (4881/5589). Selon les sites, la séroprévalence chez les nouveaux cas est de 14,45% à Bunia (103/713), 10,73% à Nyankunde (25/233), 6,33%à  Eringeti (23/363) ; 5,7%à Oïcha (90/1582) et 7,9%à Beni (105/1328).

- Distribution des vivres et non vivres: 77 personnes vivant avec le VIH, inscrits dans notre programme à Oïcha, Eringeti et Beni ont bénéficié des vivres et non vivres de janvier à mai 2009. Les pvvs de Bunia et de Nyankunde ont bénéficié de supplément alimentaire offert par LASI, une ONG locale, appuyée par le Programme Alimentaire Mondial à partir de juin 2009.

- Traitement aux ARVs: 95 personnes vivant avec le VIH éligibles étaient mises sous traitement aux antirétroviraux. Parmi elles, 23 ont été suivies au Centre de Traitement Ambulatoire (CTA) de Bunia dont 6 hommes adultes, 16 femmes adultes et 1 enfant de sexe féminin ; 72 étaient suivies au CTA de Beni, soit 43 femmes adultes, 27 femmes adultes, 1 enfant masculin et 1 enfant féminin.

- Formations : Au cours de l année 2009, nous avons organisé trois types de formation destinée aux leaders communautaires, aux agents du programme et aux professionnelsd e santé des structures sanitaires.

 

M. Undehoso Mundeke Directeur Exécutif Adjoint et Directeur Programme STOP SIDA